Lecture

Ce week-end en formation nous avons étudié la progression Montessori en langage.

Je suis rentrée pleine d’enthousiasme, en réfléchissant à tout ce que j’allais mettre en place et comment j’allais le faire. Bien consciente des lacunes de notre progression actuelle car oui je suis autodidacte, j’ai tout appris par mes lectures et échanges, mais avouons le cela ne fait pas tout et loin de là.

Rien ne remplace une formation, car dans les livres et sur la toile tout ne se dit pas et chacun fait un peu à sa sauce.

Donc me voilà prête à proposer à Cassie ce travail de reprise de nos bases, j’ai de la chance elle accepte les retours en arrière, elle sait que je me forme et elle avance vraiment à mon rythme. Or mon rythme n’est pas le sien et tout ce que la pédagogie Montessori apprend c’est bien d’avancer au rythme de l’enfant! Je tend vers ça chaque jours mais j’en suis encore à lui courir après.

C’est alors que ce matin, elle a voulu écrire des mots avec l’alphabet mobile, puis elle a voulu prendre les cartes de la série rose, je me suis dit zut là il faudrait quand même que l’on revoit des sons, elle ne les maîtrise pas tous et on devrait repartir des lettres rugueuses, mais je la laisse faire, sans entraver son besoin. Elle me dit alors « je veux lire » et elle attrape les billets de lecture associés aux images. Chose qu’elle n’avait jamais faite et elle se met à lire! « ooooooo » »ssssssss » il me manquait jusque là la petite phrase magique qui lui ferait passer un cap..: « plus vite » , « ooooosssssssss » , encore plus vite « os! »

Voilà, Cassie est entrée dans la lecture sans même que je m’en sois rendu compte, ce moment fut intense, mais pas pour elle, qui se demandait pourquoi c’était si extraordinaire pour moi 😂.

Et on a enchaîné sur un petit jeu qui consiste à écrire des mots (en cursive) sur une bande de papier, elle doit le lire et l’associer à un objet. Ces objets sont choisit avec soin pour ne pas mettre l’enfant en difficulté.

Maintenant je dois quand même reprendre les bases avec elle car par exemple, je prononçais mal certains sons et cela va entraver ses lectures, comme quand je prononçais le son « m » « mmmmme » en rajoutant un tout petit « e » sans m’en rendre compte et au moment de lire « mur » elle a lu « mmmmeeeeeuuurrrr » … je le savais et je pensais bien le prononcer pourtant!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s